En vente

Evénement

Mise à jour

12 octobre 2017

Conférence du 13 juin 2017 (suite 1)

Présentation (suite)

 

Dilemmes n’est ni un roman psychologique ni un thriller. C’est un roman transgenre ainsi qu’en témoignent le titre et le sous-titre du roman : « Hong KongLeaks, une certaine vérité » ? Si le vocable Dilemme laisse entendre un problème d’ordre psychologique, un choix difficile entre deux options contraires comprenant toutes deux des désavantages, celui de Hong KongLeaks évoque un thriller et celui de vérité invite au questionnement et à la réflexion. Autant dire que titre et sous-titre forment un tout afin de bien illustrer le positionnement transgressif du roman par rapport au cloisonnement des genres ainsi que la faculté de présenter différents niveaux de lectures, par-delà l’histoire de Franck. C’est là le premier élément important de mon contrat de lecture avec mes lecteurs. Et si Dilemmes est au pluriel, c’est en raison de la problématique posée à tous les personnages qui sont partie prenante dans cette affaire et qui sont partagés entre leur éthique de conviction et leur éthique de responsabilité quant à la question de savoir s’il y a lieu de divulguer la liste des contribuables fraudeurs au risque de porter préjudice à l’établissement financier, fleuron de la finance française internationale.

 

2.- Les thématiques abordées

 

Dilemmes aborde diverses problématiques. Je n’évoquerais que les plus importantes qui sont, au demeurant, étroitement liées entre elles. La première, vous vous en doutez, à trait à l’argent et plus spécifiquement le désir de l’argent ; la seconde est tout aussi évidente puisque c’est ce dont l’argent est la négation, c’est-à-dire l’Autre suivant la formule de Marx « Plus l’homme a besoin d’argent, plus il se vide de son humanité pour s’emparer de l’Autre » ; et la troisième est consubstantielle à Dilemmes où, comme je l’ai souligné, tous les personnages sont partagés entre éthique de conviction et  éthique de responsabilité, c’est donc l’éthique. Bien que pour Franck, il s’agisse de tout autre chose car elle est pour lui tout à la fois un questionnement et une manière d’être (voir problématique).

 

Toute la difficulté pour Franck, c’est que dans son entourage personne ne partage ses préoccupations. Elles ne donnent même pas lieu à débat ; elles provoquent tout juste de l’étonnement chez sa compagne et prêtent le plus souvent à l’ironie chez ses amis. Donc rien de bien sérieux, quoique… je laisse à mes lecteurs et lectrices le soin d’apprécier.

 

 

 

Retour

 

 

 

 

 

www.roman-dilemmes.fr


Appel